Les paniers, chapeaux, corbeilles, chaises et autres sont les objets que fabrique un artisan vannier. Pour parvenir à ses fins, il utilise des matériaux végétaux comme le rotin, le bambou, l’osier, la paille ou le raphia. Que savoir sur l’art de la vannerie ? Si vous voulez en savoir plus, veuillez lire le présent article.

Qu’est – ce que le métier de vannier ?

Le vannier est cet artisan qui, grâce à ses qualités et son art, transforme des tiges flexibles d’origine végétale en objet décoratif. Aussi, cet artisan peut, selon la demande utilisée des matériaux comme le plastique, le verre ou le plexiglas pour créer des objets d’art.

Le travail du vannier

Tout d’abord, la vannerie est un art. Ainsi pour que le vannier parvienne à fabriquer des objets d’art, les matériaux doivent subir des traitements indispensables. Le vannier doit en un premier temps faire sécher les matériaux végétaux après lavage. Ensuite, sa tâche sera de décortiquer les tiges de ces matériaux. Pour que les fibres soient bien flexibles et faciles à tisser, l’artisan a le devoir de faire passer ses matériaux à travers la vapeur. Après ces étapes nécessaires, le vannier selon son talent et son imagination peut commencer à créer son objet.

Quelques qualités pour être vannier

À l’instar des autres métiers, la vannerie exige quelques qualités indispensables. Cependant, avant toute qualité, elle est d’abord une passion. Avant d’être vannier, vous devez connaître les matières premières et savoir les choisir avec plus de soin. La vannerie demande aussi certaines qualités comme la patience. Cette qualité est importante, car pour réaliser une œuvre d’art, il faut du temps.

Les formations requises pour devenir vannier

Bien que le métier du vannier soit une passion et un art, il existe des écoles capables de vous donner une formation compétente. À l’issue de votre formation, vous pouvez obtenir soit le CAP vannerie soit le BEP agricole vannerie. D’autres formations vous seront utiles pour votre propre gouverne.